Vous êtes ici : Accueil / Actualités / Témoignage de Céline Le Gall, psychologue qui suit Nolan à la micro-crèche Les p'tits Babadins

Céline Le Gall décrit le dispositif mis en place pour accompagner Nolan, enfant autiste inscrit chez Les p'tits Babadins

18-06-2020

Céline Le Gall, thérapeute psycho éducative.

Spécialisée dans l’accompagnement d’enfants, adolescents et adultes avec troubles du spectre autistique.

Accompagnement des TSA en crèche

J’ai été contacté par Monsieur Lemarec dans le cadre du projet de crèche inclusive durant l’été 2019.


Des valeurs partagées

Après un échange pour m’exposer le projet qui portait les mêmes valeurs que celles appliquées dans ma pratique en libéral en tant que Thérapeute psycho éducative spécialisée dans les TSA (troubles du spectre de l’autisme), j’ai accepté de participer à l’accompagnement de Nolan à la crèche des p’tits Babadins à Saint-Aubin-sur-Scie.

Le projet est de pouvoir travailler le plus tôt possible avec les enfants à la crèche, afin de permettre une meilleure inclusion ensuite à l’école maternelle, surtout avec des enfants atypiques.

 

Le dispositif 

La démarche d’accompagnement se présente en plusieurs étapes. 

Tout d’abord, il a fallu former le personnel à la psychologie du développement de l’enfant ordinaire pour mieux aborder le développement pathologique. 

Les équipes sont bien entendues déjà formées au développement de l’enfant et du nourrisson, mais connaître les signes d’alerte et dégager des pistes de travail pour améliorer le développement de l’enfant ayant un TSA est tout à fait particulier et demande un temps supplémentaire.
Puis nous avons rempli ensemble une grille d’évaluation développementale afin de se mettre en phase sur les acquis et les émergences de Nolan. 

L’idée est de travailler sur ce qui est en émergence afin d’optimiser les capacités de l’enfant, tout en s’appuyant sur les acquis afin de maintenir la confiance de l’enfant sur ces points forts.


À partir de cette grille nous avons pu mettre en place un projet éducatif individualisé (PEI) afin de choisir les objectifs de travail prioritaires lors de la venue de Nolan à la crèche. 

Dans ce cadre Nolan bénéficie d’un accompagnement renforcé en individuel sur certains temps de la journée afin de développer ses apprentissages en face-à-face.

 

Un travail d’équipe

Je supervise l’équipe dans sa pratique concernant les objectifs à travailler (Exemple : pour Nolan l’attention conjointe, le pointage, le regard dans les yeux, l’alimentation, la résistance à la frustration, la communication alternative à l’objet, etc…) et je réponds aux questions concernant l’évolution de Nolan et sur son fonctionnement spécifique et les hypothèses qui expliqueraient certains comportements.


Il est primordial de rester très humble, car nous sommes loin de tout savoir sur l’autisme et chaque enfant nous montre un profil particulier de TSA.


Ce travail de collaboration partagé entre la crèche, l’école et la famille a permis à Nolan qui ne supportait pas de rester assis à table, de pouvoir rester assis sur des taches d’apprentissage 10 minutes. 

Il faut savoir que Nolan a 5 ans, mais que son âge développemental correspond davantage à un enfant de 12 à 18 mois qui est essentiellement dans la sensorialité.

 

Mes interventions auprès de Nolan

Afin de pouvoir travailler avec Nolan, j’ai passé le temps nécessaire à l’observer durant sa journée à la crèche. 

Ensuite, j’ai assuré ce qu’on appelle une phase de « pairing », temps de création d’un lien de confiance durant lequel je fais avec l’enfant tout ce qu’il aime afin de devenir « sa meilleure amie ». 

Il est indispensable que Nolan vienne avec moi avec plaisir pour les séances de travail individuelles. Puis je mets en place des temps d’apprentissages en face-à-face à table qui peuvent être de quelques secondes au début pour durer de plus en plus longtemps.

J’utilise des renforçateurs qui permettent à Nolan de se motiver pour des taches difficiles. Le renforçateur (petit boulier par exemple concernant Nolan) est donné après chaque tache pendant un temps court et défini à l’avance quand l’enfant connaît un peu la temporalité (ce qui n’est pas le cas de Nolan).


Ensuite, j’effectue des séances devant l’équipe pour qu’elle puisse reproduire les techniques comportementales et progresser avec Nolan. 

Enfin nous réajustons ensemble si certaines techniques sont plus compliquées à appliquer pour l’équipe.

 

Des résultats très satisfaisants


C’est ainsi que Nolan a fait de gros progrès : il est capable de faire une demande avec un objet (exemple biberon pour boire), il regarde droit dans les yeux quand on le sollicite, il réalise des encastrements en cherchant la solution avec un temps de persévérance bien supérieur et résiste davantage à la frustration.
Ce travail avec l’équipe, la famille et l’école est passionnant. 

Si les résultats se mesurent pas à pas, ils n’en sont pas moins très satisfaisants pour toutes les personnes qui entourent et accompagnent Nolan au quotidien. 

Il est important pour moi d’être bien en phase avec l’équipe de la crèche et d’entendre leurs propositions et leurs limites en fonction de leurs conditions de travail pour permettre un accompagnement de qualité qui soit cohérent avec les contraintes de la crèche, toujours dans l’intérêt de Nolan.


Lire le témoignage de la maman de Nolan


Où nous trouver ?

Plus de 77 micro-crèches du réseau Les p’tits Babadins, trouvez la vôtre.