Vous êtes ici : Accueil / Actualités / Les jeux d’eau : ludiques et pédagogiques.

Les jeux d’eau : ludiques et pédagogiques

05-08-2020

Les bébés ont passé 9 mois dans le liquide amniotique, et ils en redemandent !

Les activités autour des jeux d’eau sont à la fois ludiques et pédagogiques, les petit∙e∙s adorent en général : toutes les bonnes raisons de nourrir le besoin d’être en contact avec l’eau et quelques idées pour s’amuser…

Éveil sensoriel, découverte de son corps et confiance en soi

Connaître la sensation de sec et mouillé, sentir l’eau glisser sur sa peau, découvrir que l’eau…ça mouille ! Nous avons déjà vu des tout petits observer attentivement leurs pieds ou leurs mains mouillés, comme intrigués.

C’est également une expérience sensorielle dans laquelle l’enfant, en manipulant ce liquide lui-même, en prenant le temps d’expérimenter seul (et sous surveillance), tranquillement, avec la liberté de reproduire ses gestes, prend confiance en lui.

Toucher, remplir, vider, transvaser, observer…et écouter les sons (du clapotis au grand « splash ») et les effets (tourbillons en remuant, éclaboussures lorsque l’on tape fort…).

Prendre plaisir avec l’eau et s’approprier un élément naturel. Être acteur de ses découvertes.

Comme pour d’autres activités, accompagner ponctuellement le petit-enfant par des mots développe la connaissance qu’il a de son propre corps et de son environnement.

Selon les jeux proposés, il se détend : expériences au-dessus d’un bac rempli d’eau et des objets mis à disposition pour jouer, ou se défoule : jeux avec un tuyau d’arrosage par exemple.


Le cas des petits garçons et petites filles qui n’ont pas envie de jouer avec l’eau

Tous ces aspects positifs ne doivent pas nous faire oublier que certains enfants n’aiment pas jouer avec l’eau, et qu’il faut les laisser y venir à leur rythme.

Leur crainte peut venir d’une mauvaise expérience avec cet élément (avoir « bu la tasse » ou glissé dans la baignoire…). Il arrive parfois que ce soit plutôt l’agitation des autres bambins autour de ces activités avec éclaboussures et bruits qui les gênent.

Lorsqu’un enfant ne souhaite pas participer à une activité, on peut lui proposer des jeux plus calmes (transvasements) ou même tout simplement lui rafraîchir le corps avec une serviette mouillée, ou un mini arrosoir. On peut aussi le laisser nous mouiller les pieds, les bras, le visage…

Le plus important est de respecter ses envies et de laisser une ouverture dans les formulations, car un changement est tout à fait possible ! Préférez par exemple « n’a pas envie aujourd’hui » à « ne veut jamais » …


Quelques idées de jeux (pour ceux qui le souhaitent donc…)

Elles peuvent être en place dans les crèches ou à la maison.

Le très bon taux d’encadrement des micro-crèches Les p’titsBabadins nous permet de suivre attentivement le rythme de chacun.

Une présence auprès des enfants et une attention accrue sont indispensables.

Les grands classiques :

Dans l’ordre de classes d’âges, pour tout petits puis plus grands :

·        Après avoir protégé le sol avec un tissu imperméable, vous pouvez installer bébé (allongé ou assis) sur une serviette.

En vous assurant que cela lui fait du bien (il suffira de l’observer.) Vaporisez de l’eau sur son corps.

·        Avec un contenant très peu rempli, proposez à l’enfant un accessoire et surveillez-le pendant qu’il joue avec l’un d’eux : canard de bain, tamis, gobelet, bateau en papier…

·         Prenez deux bassines, l’une remplie et l’autre vide, et demandez aux loupiots de transvaser l’eau d’une bassine à l’autre avec …. une éponge !

·         Les laisser se rafraîchir - sous haute surveillance - en barbotant dans une piscine coquille …tout simplement, ou en version plus « sportive », les éclabousser avec tuyau d’arrosage.

·         Jeux d’imitation

C’est le moment de donner le bain…aux poupées en plastique ! Tout comme un vrai bain (savon, gant, serviette…). Ils pourraient aussi ajouter les vêtements à laver et à laisser sécher.

Les plus poétiques :

·         Découvrir la texture du glaçon : laisser glisser sur la peau, le voir fondre, c’est fascinant pour un petit. Pensez à laisser le glaçon à l’air libre avant pour qu’il perde son côté « collant », et préférez le gros pour qu’il fonde moins vite et… que l’enfant ne puisse pas l’avaler ! Ceci étant dit, votre vigilance est encore une fois indispensable.

·         Bouteilles colorées et reflets du soleil : il suffit de remplir des bouteilles en plastique (pensez au recyclage de bouteilles de shampoing, de savon liquide ou autre.) d’eau et de sirops différents pour les colorer, puis poser les bouteilles de telle manière que le soleil les illumine. Un émerveillement !

·         De la musique avec des verres à eau : en remplissant de verres ou bocaux d’eau à des niveaux différents, puis en tapant avec une cuillère en bois, on obtient des sons différents.

Il ne serait pas inutile de rappeler aux « bouts de choux » que l’eau avec laquelle on joue n’est pas celle que l’on boit (sait-on jamais), et de leur proposer de boire régulièrement.

Merci à lesprosdelapetiteenfance pour leurs articles éclairants.

Retrouvez notre article sur les premières baignades.


Où nous trouver ?

Plus de 79 micro-crèches du réseau Les p’tits Babadins, trouvez la vôtre.